Pièces HPA

Les répliques High Pressure Air (HPA), comprenez air comprimé, ne vous assureront pas le réalisme, mais la discrétion. Ces répliques ont tendance à plus attirer les joueurs expérimentés que les novices. Une réplique peut disposer de ce mode de propulsion d’origine, ou l’obtenir par modification et apposition d’un système HPA airsoft dans n’importe quelle réplique AEG, GBBR/GBB/GNB (à condition que les répliques dotées de chargeurs CO2 soit compatible avec les chargeurs à gaz), ainsi que pour n’importe quel snipe spring. Découvrez dans cette catégorie les composants du kit HPA, ainsi que les répliques déjà munies de ce système.

Qu’est-ce qu’une réplique airsoft à air comprimé ?

Pourquoi choisir une réplique à air comprimé ?

Une réplique HPA fonctionne grâce à de l’air pressurisé contenu dans une bouteille, que le joueur d’airsoft transporte sur son dos dans un sac ou une poche molle. Cette bouteille est reliée à la réplique par un câble (aussi appelé “ligne”), puis une valve d’entrée. Pour une réplique d’origine en HPA, l’entrée du câble se fera par la crosse ou sous la poigné moteur. Mais pour une réplique modifiée, suivant son mode de propulsion, l’entrée du câble se situera à d’autres endroits: sur la crosse ou sous la poignée moteur (pour les AEG, comme les HPA d’origine), sous le chargeur (pour les GBBR/GBB/GNB), et à n'importe quel endroit pour les snipes.

Quand une réplique est modifié de cette manière, l’air comprimé prend le dessus sur l’autre mode de propulsion; Il n’y a donc plus besoin de placer une batterie dans le tube de crosse, ou du gaz/CO2 dans le chargeur. D’ailleurs, toutes les pièces doivent être retirées de la gearbox, exceptée le bloc détente.

Dès que le joueur appuie sur cette dernière, un contacteur placé dans la gearbox ouvre une électrovanne. Un volume d’air est alors libéré, et contrôlé par un régulateur placé sur la bouteille d’air. Le régulateur permet de régler la pression en sortie de bouteille, qui en général est bien trop grande. On retrouve ce principe (sans régulateur) dans les lanceurs de paintball.

Concernant la bouteille, il en existe de différentes contenances (0,2L / 0,4L / 0,8L / 1,1L), et de deux types de revêtements: en carbone ou en kevlar. Une bouteille HPA peut être rechargée en air dans les boutiques d’airsoft qui proposent ce service, et assurément dans les boutiques de paintball. Vous pouvez également le faire de chez vous, mais il vous faudra vous munir d’un compresseur spécial.

Plusieurs raisons et avantages sont bons à savoir lorsque vous optez pour une réplique HPA.

1) La discrétion: Grâce à l’absence de pièces internes, aucun bruit mécanique n’est émis, et le son au moment de la propulsion d’une bille reste étouffé. Ce dernier peut être encore plus discret avec l’apposition d’un suppresseur.

2) La fiabilité: Le principal avantage du HPA réside dans le fait qu’il n’y a aucune contrainte mécanique car il n’y a aucune pièce mécanique, donc aucun frottement; Il y a seulement de l’air.

3) Le contrôle: La présence du régulateur permet un contrôle total de la puissance en temps réel, ce qui est très utile si vous devez la diminuer à la suite d’un test au chrony un peu trop élevé avant une partie.

3) La simplicité: Sans pièces mécaniques, pas besoin d’entretien! Seule quelques goûtes d’huile siliconée seront à appliquer sur les joints de l’électrovanne une fois par an.

Les différents systèmes HPA

Quels sont les inconvénients d’une réplique HPA ?

Parmi les différents systèmes et kit HPA que compte le marché de l’airsoft, il y a Balystik, Shark Air System, Wolverine Airsoft ou encore PolarStar Airsoft.

Ces marques proposent divers accessoires et pièces nécessaires à la conversion en HPA (coupleurs, lignes, régulateurs, électrovannes, bouteilles, vannes) avec évidemment différentes technologies (c’est le cas par exemple pour les modèles d’électrovannes Reaper, Inferno ou encore Hydra par Wolverine Inferno).

Mais elles proposent également des répliques déjà prêtes à l’emploi. C’est la solution parfaite pour ceux qui ne veulent pas mettre les mains dans leur réplique!

Bien qu’une réplique à gaz ait certains avantages, elle présente en contrepartie quelques inconvénients.

1) L’encombrement: C’est le principal point noir du HPA. Bien qu’il existe différentes tailles de bouteilles, elles n’en restent pas moins encombrantes et lourdes. Il se peut que vous souffriez du dos après quelques heures de jeu. Le câble n’est pas à ignorer non plus; Il pourra s’accrocher aux branches, vous compliquer le changement d’épaule et vous empêcher de déposer votre réplique quelque part (sauf si déconnexion).

2) Adieu les rechargement d’urgence: Si votre réplique GBBR/GBB/GNB a été modifiée en HPA, alors le câble est relié au chargeur. Vous devrez donc déconnecter ce câble dès que vous arriverez à court de billes, changer de chargeur, puis reconnecter la ligne. Cela prend plus de temps que pour un chargeur “libre” et peut vous incommoder en pleine action. Néanmoins, il existe certains connecteurs qui peuvent diminuer la durée de cette manoeuvre.

3) L’interdiction: Depuis que ce système est apparu en 2011, plusieurs organisateurs et équipes d’airsoft se sont mis à bannir d’office les répliques HPA, car elles sont populairement perçues comme “trop puissantes” et donc “dangereuses”. Par ailleurs, le fait que la puissance peut être facilement modifiée/augmentée après un passage au chrony, appuie cette vision négative.

4) Le rapprochement avec le paintball: Avec la bouteille dans le dos et le câble, le HPA est souvent critiqué dans le sens ou ça ressemble aux lanceurs de paintball, ce qui lui conférerait donc un aspect peu réaliste. C’est en partie pour cela que nous retrouvons peu de système HPA dans les équipes d’inspiration militaire.

5) Le coût: Les répliques HPA sont plus chères, surtout celles directement équipées de ce système, ainsi que l’achat de bouteilles supplémentaires pour avoir une plus grande autonomie en air.

Autres catégories :

Nous utilisons des cookies pour certaines fonctionnalités de notre site Web et pour en mesurer l'audience.